Logo Kutten Alain d'Gestaltungshandwierker
Home » Plâtre et cloison sèche » Cloison sèche et plâtre – la qualité parfaite pour chaque projet

Cloison sèche et plâtre - la qualité parfaite pour chaque projet

Imaginez que votre nouvelle cloison sèche vient d’être peinte, mais que vous n’êtes pas satisfait de la surface. Et que le plâtrier dit que son travail est 100 % correct et que c’est le peintre qui a mal travaillé – mais le peintre prétend que le mur a été mal enduit et que c’est la raison pour laquelle le résultat n’est pas parfait. Qui a raison, qui a tort ? Et que veut dire un architecte quand il utilise le terme « prêt à peindre » dans son appel d’offres ? Afin d’éliminer ces querelles, il existe des normes en matière d’enduit plâtre, qui sont désignées par les niveaux de qualité Q1 à Q4.

Que décrivent les normes Q1 à Q4 dans la construction de cloisons sèches ?

Les qualités de surface Q1, Q2, Q3 et Q4 décrivent, tant dans les cloisons sèches que dans les enduits intérieurs, la qualité qui est demandée à l’entrepreneur qui produit le support. Cette information est également importante pour le peintre, car il sait à quels préparatifs il doit s’attendre avant de pouvoir réaliser la décoration du mur. Par conséquent, s’il agit d’une nouvelle construction, nous vous demanderons toujours la qualité de surface des travaux de plâtrage et des constructions de cloisons sèches.

Que signifient exactement les qualités de surface de Q1 à Q4 ?

Grosso modo, plus le chiffre est élevé, meilleure est la qualité de la surface :

  • Q1 est une qualité très rugueuse et inégale qui ne convient pas à la peinture, sauf dans la cave ou dans le garage.
  • Q2 est la qualité standard et suffisante pour appliquer des revêtements structurés tels que la fibre de verre, les plâtres ou les peintures structurées.
  • Q3 est la qualité de surface dont ont besoin les peintres pour coller un non-tissé lisse ou pour appliquer directement l’enduit plâtre.
  • Le Q4, niveau de qualité le plus élevé, est requis en cas d’exigences très élevées pour le support. C’est le cas, par exemple, en cas de demande de revêtements brillants ou de murs lisses et brillants sans ombre pour une lumière indirecte.

Comment les normes pour les cloisons sèches et l’enduit plâtre vous aident-elles en tant que client ?

Si les normes de qualité pour l’exécution de l’enduit de plâtre sont déterminées à l’avance en vue de la décoration ultérieure du mur, vous pouvez éviter les mauvaises surprises et économiser beaucoup d’argent. Voici quelques exemples qui illustrent ceci :

  • Le plâtrier doit exécuter le mur en Q2 (standard) conformément à la commande, le peintre doit coller une fibre de verre structurée et pour cela, la qualité Q2 est absolument suffisante. Si le revêtement mural ultérieur est un papier peint non tissé lisse doit être collé, le support doit être exécuté en Q3 pour garantir la qualité requise. L’enduit que le peintre doit placer coûte plus cher que si l’entreprise de cloisons sèches avait appliqué l’enduit de plâtre avec un processus de lissage supplémentaire correspondant à Q3, sans parler du retard causé dans le processus de travail.
  • Le plâtrier a été chargé de réaliser un plâtre de qualité Q3, la plus haute qualité qu’il puisse obtenir avec du plâtre. Le client souhaite par la suite installer une barre lumineuse à éclairage indirect, mais avec une surface de qualité Q3, des ombres apparaissent en cas d’éclairage indirect. Par conséquent, le peintre doit être informé qu’il doit créer un support de type Q4 en répétant plusieurs fois l’application d’enduit et le lissage avant de pouvoir peindre le mur.

Les normes pour les cloisons sèches et le niveau de qualité des surfaces servent donc à déterminer les coûts réels dès le départ et à éviter les malentendus. Gardez à l’esprit, au moment de la rénovation ou de la nouvelle construction, le type de mur que vous souhaitez et informez votre constructeur de cloison sèche au cas où celui-ci ne le demande pas. Comme nous, chez Kutten Alain, pouvons couvrir les différents métiers en interne, nous vous garantissons un processus sans faille, sans mauvaises surprises ni coûts supplémentaires.